Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

THERAPEUTIQUES /
× Bio-thérapeutiques

2065 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Traitement des MICI par vedolizumab : exacerbation ou induction de manifestations rhumatologiques ?
Article Commenté
Source : Ann Rheum Dis 2017 ; 76:878-81
Traitement des MICI par vedolizumab : exacerbation ou induction de manifestations rhumatologiques ?
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 2 Juin 2017
L’arsenal thérapeutique au cours des MICI s’est longtemps réduit aux seuls anti-TNFα notamment infliximab et adalimumab. Depuis peu sont apparus d’autres biomédicaments de mécanisme d’action différent, notamment l’ustekinumab pour la maladie de Crohn et le vedolizumab initialement pour la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. Le vedolizumab est...
Lire la suite
Articles scientifiques (2065)
Article Commenté
Source : Ann Rheum Dis 2017 ; 76:1078-85
Traitement de la PR par tocilizumab : une très faible immunogénicité
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 20 Octobre 2017
Depuis une petite vingtaine d’années maintenant, la PR peut faire l’objet d’une prise en charge par biomédicaments, notamment anti-TNF alpha. La tolérance et l’efficacité de ces derniers peut être compromise par le développement d’anticorps antibiomédicaments (ADAs). Les travaux les plus récents ont montré que l’immunogénicité des biomédicaments concernait principalement les...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Rheum Dis 2017 ; 76:1279-84
Traitement de la PR récente par tocilizumab : résultats à 2 ans de l'étude FUNCTION
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 20 Octobre 2017
L’étude intitulée FUNCTION est une importante étude de phase 3 : essai contrôlé, randomisé, conduit sur une période de 2 ans et initialement en double aveugle. Il s’agit de PR récentes et naïves de méthotrexate (MTX). Les patients ont été randomisés dans 4 bras (au total 1 157 patients inclus) : combinaison MTX (débuté à 7,5 et augmenté si nécessaire à 20 mg/ dès S8), en association...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Rheumatol 2017 ; 44:184-92
Traitement du rhumatisme psoriasique : l'expérience du registre nord-américain CORRONA
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 13 Octobre 2017
Les études observationnelles conduites sur la prise en charge du rhumatisme psoriasique restent beaucoup moins nombreuses que celles présentées et publiées sur la polyarthrite rhumatoïde. Elles sont néanmoins d’importance au moment où son arsenal thérapeutique s’enrichit de façon importante. C’est tout l’intérêt de cette publication originale qui a évalué notamment...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Rheumatology 2017 ; 56:725-35
Traitement de la PR par anti-TNF alpha : des essais contrôlés à la pratique quotidienne
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 13 Octobre 2017
Nombre de patients sont aujourd’hui traités pour PR et par biomédicaments, mais quelques études ont déjà mentionné que la majorité des sujets traités « en vraie vie » n’aurait pas pu être inclus dans les études contrôlées pivots ayant démontré le rapport bénéfices / risques des différents biomédicaments. C’est tout l’intérêt des études complémentaires observationnelles dont cette étude...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Rheum 2017 Oct. 1. doi: 10.3899/jrheum.161567.
Rebond à l'arrêt des anti-TNF chez des rhumatismes psoriasiques en rémission
Pr Thao Pham (CHU Sainte Marguerite - Marseille) le 6 Octobre 2017
Les auteurs ont analysé les données de la cohorte américaine Corrona qui recense 6000 patients avec rhumatisme psoriasique depuis 2001. Parmi les patients ayant débuté un anti-TNF entre 2002 et 2013, les auteurs ont identifié 94 patients qui, ayant atteint la faible activité (low disease activity [LDA]) définie par un score Clinical Disease Activity Index (CDAI)...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Eur Acad Dermatol Venereol. 2017 Jun 13. doi: 10.1111/jdv.14406.
Le choix d'un 1er biomédicament par nos collègues dermatologues français : résultats du registre PSOBIOTEQ
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 6 Octobre 2017
La prévalence du psoriasis varie entre 1 et 10% selon les pays. Dix à 20% des sujets sont susceptibles de justifier un traitement systémique notamment biologique. Pour autant, il n’existe pas de recommandation précise concernant le choix de ces biomédicaments, d’où une approche volontiers qualifiée d’holistique ! Cette étude transversale, ancillaire porte sur la base de données...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Joint Bone Spine. 2017 Sep 13. doi: 10.1016/j.jbspin.2017.08.005.
Faible efficacité des anti-TNF chez les patients avec spondyloarthrite axiale sans signe objectif
Pr Thao Pham (CHU Sainte Marguerite - Marseille) le 29 Septembre 2017
Cette étude française a évalué la réponse aux anti-TNF chez des patients avec spondyloarthrite axiale (axSpA) en fonction de la présence ou non de signes objectifs de axSpA. Ces signes considérés comme objectifs étaient les suivants : arthrite, dactylite, enthésite, uvéite, MICI, CRP élevée et sacro-iliite radiographique ou IRM. Les patients n’ayant aucun de ces signes à l’examen...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Arthritis Rheumatol 2017 ; 69:277-90
Traitement par sarilumab de la PR en échec aux anti-TNF alpha
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 29 Septembre 2017
L’arsenal thérapeutique de la PR comporte divers biomédicaments de mécanismes d’action différents dont le blocage de l’IL6. Le tocilizumab (TCZ) est ainsi dirigé contre les récepteurs de l’interleukine 6 administré par voie IV ou sous-cutanée à 162 mg/s. Le sirukumab (SIRU) est un anticorps directement dirigé contre l’interleukine 6. Le sarilumab (SARI) est un anticorps monoclonal...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Rheum Dis. 2017 Sep 2. doi: 10.1136/annrheumdis-2017-211937.
Traitement des affections rhumatologiques par médicaments biosimilaires : les recommandations d'un groupe de consensus international – Méthodologie et principes généraux
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 22 Septembre 2017
Le traitement notamment des rhumatismes inflammatoires chroniques s’est enrichi il y a près d’une vingtaine d’années maintenant par les premiers médicaments biologiques (bDMARDs). Cette classe thérapeutique occupe une place majeure aujourd’hui dans la prise en charge des rhumatismes inflammatoires chroniques, mais leur coût reste particulièrement élevé, d’où le développement...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Rheum Dis. 2017 Sep 2. doi: 10.1136/annrheumdis-2017-211937.
Traitement des affections rhumatologiques par médicaments biosimilaires : les recommandations d'un groupe de consensus international – 8 recommandations
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 22 Septembre 2017
Huit recommandations ont été retenues de façon consensuelle par un groupe de 25 experts internationaux et ce dans l’optique de guider les professionnels de santé et les patients dans le recours potentiel aux médicaments biosimilaires. Recommandation 1 : Le développement des médicaments biosimilaires doit s’accompagner d’une réduction significative des coûts individuels de...
Lire la suite