Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

THERAPEUTIQUES /
× Traitements médicaux

1471 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Prévention de l'ostéoporose cortisonique : recommandations de l'American College of Rheumatology
Article Commenté
Source : Arthritis Rheumatol 2017 ; 69:1521-37.
Prévention de l'ostéoporose cortisonique : recommandations de l'American College of Rheumatology
Pr Eric Hachulla (CHRU - Lille) le 22 Septembre 2017
Il est estimé qu’environ 1% de la population américaine est traitée au long cours par glucocorticoïdes. Plus de 10% des patients prenant des corticoïdes au long cours auront une fracture et 30 à 40% auront radiologiquement des signes de fracture vertébrale. La perte osseuse sous corticoïdes survient essentiellement durant les 3 à 6 premiers mois et ensuite se ralentit. Le risque...
Lire la suite
Articles scientifiques (1471)
Article Commenté
Source : Arthritis Rheumatol 2017 ; 69:1521-37.
Prévention de l'ostéoporose cortisonique : recommandations de l'American College of Rheumatology
Pr Eric Hachulla (CHRU - Lille) le 22 Septembre 2017
Il est estimé qu’environ 1% de la population américaine est traitée au long cours par glucocorticoïdes. Plus de 10% des patients prenant des corticoïdes au long cours auront une fracture et 30 à 40% auront radiologiquement des signes de fracture vertébrale. La perte osseuse sous corticoïdes survient essentiellement durant les 3 à 6 premiers mois et ensuite se ralentit. Le risque...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Arthritis Rheumatol 2017 ; 69:77-85
Traitement de la gonarthrose par chondroïtine et glucosamine sulfate : une nouvelle étude... négative !
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 22 Septembre 2017
Le traitement de la gonarthrose fait appel à une combinaison de mesures dites non médicamenteuses et de traitements médicamenteux. Plusieurs études ont ainsi évalué le rapport bénéfices / risques des traitements symptomatiques d’action lente ou traitements dits de fond de l’arthrose.Les autorités françaises ont récemment considéré le service médical rendu...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Arthritis Rheumatol 2017 ; 69:1661-9.
Traitement du phénomène de Raynaud de la sclérodermie : botox or not botox !
Pr Eric Hachulla (CHRU - Lille) le 22 Septembre 2017
L’injection de toxine botulinique au niveau des doigts est considérée comme une alternative thérapeutique possible du phénomène de Raynaud. Le mécanisme d’action est multiple impliquant l’inhibition du système sympathique adrénergique ou inhibant la vasoconstriction cholinergique, inhibition des nerfs sensorielles et/ou l’exocytose de l’endothéline 1 hors des cellules endothéliales...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Rheumatology 2017 ; 56:279-86
Rhumatisme psoriasique : analyse du registre PsART : 1081 patients
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 15 Septembre 2017
Le rhumatisme psoriasique (PSA) est un rhumatisme inflammatoire chronique qui connaît un important regain d’intérêt à la lumière de l’enrichissement de son arsenal thérapeutique et la mise sur le marché récente de l’ustekinumab, du secukinumab, de l’apremilast… Les études cliniques sont toutefois moins nombreuses que dans la PR, et nous n’avons que quelques cohortes et...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Arthritis Rheumatol 2016 ; 68:2671-79
Effet de la comédication avec des DMARDs sur la rétention des anti-TNF dans la spondylarthrite ankylosante
Pr Thao Pham (CHU Sainte Marguerite - Marseille) le 8 Septembre 2017
Ce travail a pour objectif d’évaluer l’impact d’une comédication avec traitement de fond conventionnel (csDMARD) sur la rétention des anti-TNF chez les patients souffrant de spondylarthrite (SpA). Les données des SpA du registre national portugais ayant débuté leur premier anti-TNF entre 2001 et 2014 ont été inclus. L’originalité de ce travail est dans l’analyse des données...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Rheum Dis Published Online. 2017 ; 76(9):e31.
Amélioration des manifestations articulaires des spondyloarthrites traitées par vedolizumab pour une MICI associée
Pr Thao Pham (CHU Sainte Marguerite - Marseille) le 1 Septembre 2017
Le vedolizumab est un anticorps monoclonal de type IgG1, inhibiteur spécifique de l’intégrine α4-β7 humaine à ½ vie longue, indiqué dans le traitement des MICI réfractaires aux traitements conventionnels. L’année dernière, Varkas et al. avaient rapporté une série de cinq patients traités par vedolizumab qui avaient eu une poussée ou l’apparition de novo de spondylarthrite...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Arthritis Rheuma 2017 ; 69:687-99
Complications dysimmunitaires des thérapies du cancer inhibitrices du "check point" : une nouveauté ?
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 1 Septembre 2017
Les progrès thérapeutiques dans le domaine de la cancérologie sont particulièrement importants. Depuis une vingtaine d’années ont été ainsi développés les premiers anticorps monoclonaux inhibiteurs du « check point » immunologique. Ce mécanisme d’action original permet d’augmenter la réaction antitumorale et ce en inhibant notamment les molécules qui bloquent l’activation des...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Arthritis Rheum 2017 ;69 :709-19
Traitement de la PR par peficitinib : les résultats "plutôt" négatifs d'une étude de phase 2b
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 1 Septembre 2017
Deux traitements inhibiteurs de Janus kinases devraient être prochainement commercialisés en France : le tofacitinib qui inhibe préférentiellement JAK1 et JAK3 et le baricitinib qui inhibe plutôt JAK1 et JAK2. Il existe d’autres molécules en développement dont le filgotinib et l’upadacitinib qui inhibent sélectivement JAK1. Le peficitinib peut être considéré comme un inhibiteur...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Arthritis Rheumatol 2017 ; 69:506-17.
Traitement de la PR récente par baricitinib : résultats de l'étude RA-BEGIN
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 28 Juillet 2017
Les inhibiteurs de januskinases constituent une nouvelle classe thérapeutique dans la PR avec commercialisation prochaine du tofacitinib qui inhibe principalement JAK1 et JAK3 et le baricitinib (BARI) qui inhibe plutôt JAK1 et JAK2. L’étude intitulée RA-BEGIN est une importante étude de phase 3 conduite chez des sujets naïfs de biomédicaments et naïfs de méthotrexate...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Rheumatol 2017 ; 44;418-24
Prévention primaire de l'infarctus du myocarde par aspirine dans la PR : des résultats négatifs !
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 28 Juillet 2017
De nombreuses études ont bien établi le surrisque d’accidents cardiovasculaires (CV) au cours de la polyarthrite rhumatoïde (PR) et notamment d’infarctus du myocarde (IDM). L’évaluation des comorbidités CV constitue aujourd’hui un axe important de la prise en charge thérapeutique des patients PR. Certaines mesures préventives peuvent être envisagées...
Lire la suite