Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

THERAPEUTIQUES /
× Traitements médicaux

1499 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Efficacité du tofacitinib en add-on avec le méthotrexate au cours du rhumatisme psoriasique (deux études de phase III poolées)
Compte Rendu
Source : ACR/ARHP Annual Meeting 2017
Efficacité du tofacitinib en add-on avec le méthotrexate au cours du rhumatisme psoriasique (deux études de phase III poolées)
Pr Pascal Richette (Hôpital Lariboisière - Paris) le 6 Novembre 2017
Cette analyse post Hoc de deux essais de phase 3 (OPAL Broaden [12 mois; NCT01877668] et OPAL Beyond [6 mois;NCT01882439]) conduite avec le tofacitinib dans le RPso a étudié l’impact de faibles doses associées de MTX (moins de 15 mg) versus fortes doses de MTX (plus de 15mg) sur la réponse au traitement. 
Lire la suite
Articles scientifiques (1499)
Article Commenté
Source : Joint Bone Spine 2017 Nov 14. doi: 0.1016/j.jbspin.2017.10.003.
Acceptation de la substitution de l'infliximab princeps par son biosimilaire : expérience d'un centre français
Pr Thao Pham (CHU Sainte Marguerite - Marseille) le 24 Novembre 2017
Ce travail de l’équipe de rhumatologie bordelaise nous rapporte l’acceptation et le taux de maintien du traitement après remplacement (switch) de l’infliximab princeps Remicade par son biosimilaire CT-P13 chez des patients avec un rhumatisme inflammatoire stable. L’échange a été proposé à 100 patients (63 spondylarthrites ankylosantes, 12 rhumatismes psoriasiques et 14 polyarthrites...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Arthritis Care Res 2017 ; 69:794-800
PR : quid de l'optimisation du MTX avant recours aux biomédicaments ?
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 24 Novembre 2017
Le MTX constitue le traitement de référence et de 1ère ligne de la PR. Avec une stratégie ciblée et intensification thérapeutique, l’objectif est la rémission voire minimalement le faible niveau d’activité. En cas d’activité persistante, les recommandations et pratiques quotidiennes conduisent en règle générale à envisager la coprescription d’un biomédicament. Se pose pour des raisons médico-économiques...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Rheum Dis 2017 ; 76:1662-8.
Traitement des vascularites à ANCA : 48 mois, est-ce mieux que 24 mois ?
Pr Eric Hachulla (CHRU - Lille) le 24 Novembre 2017
30 à 50% des patients atteints de vascularites à ANCA, particulièrement les granulomatoses avec polyangéite (GPA) et anti-PR3, récidivent dans les 5 années suivant le diagnostic. Karras et coll. rapportent les résultats d’un essai randomisé qui rassemblait 117 patients atteints de vascularites à ANCA recrutés après 18 – 24 mois de traitement après le diagnostic, en parfaite rémission après un...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Arthritis Care Res 2017 ; 69:1467-72
Traitement de la PR : quid de la persistance de la trithérapie ?
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 24 Novembre 2017
L’étude RACAT (O’Dell et al. NEJM 2013 ;369 :307-18) est une importante étude contrôlée, randomisée qui initialement a été conduite en double aveugle sur une période de 48 semaines. Cette étude avait pour objectif principal de démontrer la non infériorité chez des patients insuffisamment répondeurs au méthotrexate (MTX) de la trithérapie MTX – sulfasalazine et hydroxychloroquine comparativement...
Lire la suite
Article Commenté
Source : N Engl J Med 2017 ; 377: 1525-36.
Tofacitinib chez des patients avec rhumatisme psoriasique en échec d'un anti-TNF
Pr Thao Pham (CHU Sainte Marguerite - Marseille) le 17 Novembre 2017
Deux articles ont été publiés dans le même numéro de la revue New England Journal of Medicine du 19 octobre 2017. L’un rapportait les résultats de l’étude OPAL Broden évaluant l’efficacité du tofacitinib chez des patients avec un rhumatisme psoriasique résistant à un traitement de fond conventionnel (csDMARD). L’autre rapporte les résultats de l’étude OPAL Beyond évaluant l’efficacité...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Rheumatology 2017 ; 56:1472-1478.
PR : la prise en charge des facteurs de risque cardiovasculaires reste « sous-optimale » !
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 17 Novembre 2017
On sait qu’il existe au cours de la PR une surmorbi- mortalité cardiovasculaire (CV) liée notamment à la fréquence des facteurs de risque dits traditionnels associés à l’inflammation systémique voire au rôle iatrogène de certaines thérapeutiques et par ailleurs un fréquent défaut de prévention primaire ou secondaire. Quelques études ont déjà mis en avant ce défaut d’évaluation et de prise en charge...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Rheumatology 2017 ; 56:1293-1301
Traitement de la PR par tofacitinib : mieux vaut poursuivre le traitement !
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 17 Novembre 2017
Le tofacitinib est un inhibiteur dit spécifique des Januskinases 1 et 3. Il est prescrit par voie orale à la posologie en règle de 5 mg x 2 par jour. Le programme de développement est important et le produit pourrait être très prochainement disponible en France. Le tofacitinib a une efficacité rapide. La question posée par ces auteurs japonais était d’évaluer le maintien de la bonne réponse clinique...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Rheum Dis. 2017 ; 76(10):1737-1742
Effet bénéfique des statines sur la survie des spondylarthrites ankylosantes
Pr Thao Pham (CHU Sainte Marguerite - Marseille) le 10 Novembre 2017
Des études récentes ont montré une augmentation de la mortalité cardiovasculaire et de la mortalité toutes causes confondues dans la spondylarthrite ankylosante (SA). Les auteurs de ce travail ont étudié l’effet potentiel de l’utilisation des statines sur l’espérance de vie des SA. Pour cela, ils ont utilisé les données de la cohorte Health Enhancement Network (THIN), base de données informatisée...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : ACR/ARHP Annual Meeting 2017
Traitement de fond conventionnel et maintien thérapeutique chez les patients traités par golimumab pour un rhumatisme psoriasique
Pr Pascal Richette (Hôpital Lariboisière - Paris) le 6 Novembre 2017
Si l’efficacité du golimumab dans le RPSo n’est plus à démontrer, l’intérêt de maintenir un DMARD en association avec cet anti-TNF n'est pas clair. Cette étude ouverte académique rapporte les données de 48 patients ayant un RPso et traités par
Lire la suite
Compte Rendu
Source : ACR/ARHP Annual Meeting 2017
Evaluation de la qualité de vie dans la maladie de Horton traitée par TCZ
Pr Eric Hachulla (CHRU - Lille) le 6 Novembre 2017
L’étude du GiACTA a démontré le bénéfice du TCZ en injections sous-cutanées en sus du traitement corticoïde dans le traitement de la maladie de Horton. Strand et coll. rapportent les résultats d’une analyse post-hoc randomisée de phase 3 ayant évalué les mesures de l’état de santé déclaré par le patient en comparant le groupe TCZ toutes les semaines + stéroïdes pendant 26 semaines (n = 100) versus placebo + stéroïdes...
Lire la suite